[CONCERT APERO] Ichi + Will Newsome


mar 29/09

[18h30 - 21h30]

ichi willPrix Libre // Adhésion 2€

Ouverture des portes : 18h30, début des concerts : 19h

ICHI

Music-making machine (Jap)

Ce japonais basé à Bristol repousse les limites du concept « d’homme orchestre». Une musique hallucinante avec différents instruments qu’il fabrique, dans une scénographie  poético clownesque. C’est nouveau, c’est dansant, c’est fun.

Son set insolite, dansant et ludique a quelque chose de complètement nouveau. Habitué des tournées en solo au Japon, au Royaume-Uni et en Europe, des festivals d’ampleur comme Glastonbury ou le Great Escape, Ichi a fait des vagues. Il fut invité à jouer sur scène avec Derhoof à New-York et est soutenu par David Byrne de la BBC.

Ichi combine à ses excentriques instruments faits maison (une basse-échasse, un ballon- instrument à vent, la chaussure-percussion…), un steel drum, des jouets et autres objets du quotidien, tout cela en un set condensé. Ses performances ont quelque chose de rituel, d’ancestral, comme s’il était le chef d’une tribu égarée.

 Son dernier single Go Gagambo est diffusé sur Radio 1 ou la BBC et son clip accumule le nombre de vues. Enregistré sur 8 pistes analogique, il débute par un bzzzz de moustique suivi d’une ligne de basse accrocheuse sortie d’un objet fin ressemblant à un insecte – la basse échasse, tandis que la voix à consonance punk, haut perchée, raconte dans la langage de l’insecte lui-même l’ histoire de Gagambo, insecte malencontreusement pris pour un moustique qui finira à coup sur écrasé par des mains en colère. Un savant mélange entre le familier et le bizarre.

Ecouter : https://soundcloud.com/ichi-japan/

 

 + WILL NEWSOME

Kora songwriting (Uk)

A la Kora et au chant, ses chansons folk sont envoutantes et harmonieuses.

L’instrument de prédilection de Will Newsome, songrwiter de Bristol, est la Kora, cette harpe traditionnelle d’Afrique de l‘Ouest qu’il adopte pour en faire un outil d’écriture contemporaine. Ian Anderson, du fRoots magazine (Uk) écrit de lui :  » Nous sommes hypnotisés. Il se lance dans la chanson avec une structure sinueuse, non conventionnelle, poussée par des cascades de notes de Kora et une voie envoutante qui oscille quelque part entre Nancy Wallace et Robin Williamson ». Ce dernier est le membre fondateur de l’Incredible String Band, l’un des plus étonnants groupes de folk britannique des années 60-70 qui en plus de mêler tradition et psychédélisme champêtre ramena son instrumentarium exotique du monde entier. On le sait désormais, Devendra Banhart ou Joanna Newsom pour ne citer que ces trublions du freak-folk ne jurent que par lui. Echappant à toute classification, son univers singulier mélangeait le folklore européen aux sonorités moyen-orientales, avec une innocence, une fraîcheur et un sens de l’exploration peu courants. Will Newsome est digne successeur de cette vague sans frontières.

Soundcloud: https://soundcloud.com/willnewsome/sets/will-newsome-winter-shed-ep

 

 https://www.youtube.com/watch?v=Fxb8vv5Vdtc

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés